Actuellement, environ 25 à 50 millions de femmes seraient porteuses du virus du Papilloma Humain, en Europe, un virus sexuellement transmissible. 

 

L'infection par le HPV est très répandue. En effet, on suppose que 80% de la population a rencontré le virus au moins une fois dans sa vie. 


Chez les femmes, l'infection n'est pas anodine car elle est la cause la plus courante des cancers du col de l'utérus. S'il est vrai qu'il existe des vaccins pour la prévention, il n'existe pas de thérapie contre l'infection et aucun traitement n'est disponible pour la prévention des lésions une fois le virus intégré.

Pour cette raison, et suite à un programme de développement clinique, Procare Health a lancé Papilocare®, un nouveau gel vaginal indiqué pour la prévention de ce type de lésions.  

 

Les résultats d'une étude d'efficacité sur des patientes asymptomatiques agées de 18 à 45 ans montrent que 95% des femmes améliorent leur degré d'épithélisation du col de l'utérus et que 55% sont normalisées.  

 

Ces résultats ajoutés à ceux des études précliniques, qui montrent que Papilocare® active la réponse immunitaire innée au niveau local, représentent des indices concordants de son impact positif sur les 3 facteurs impliqués dans le mécanisme potentiel de l'infection par le HPV" a expliqué le Dr. Dexeus.